boucles et technologie

boucles et technologie

Comment la technologie d’IRF est utilisée
  • La CCIA attribue des numéros d’identifiant uniques à partir de la base de données du Système canadien de traçabilité du bétail (CLTS) aux fabricants autorisés d’identifiants/de boucles.
  • Les fabricants autorisés incorporent visuellement et électroniquement chaque identifiant d’animal unique IRF approuvé par la CCIA un numéro d’identification unique attribué par la base de données du CLTS. Chaque identifiant d’animal est muni d’un transpondeur qui consiste en une puce codée et une antenne dans la partie femelle du dispositif de fixation. Chaque identifiant possède également une broche mâle à l’arrière servant à s’atteler à la partie femelle un peu à la façon d’une épinglette.
  • Le transpondeur se charge lorsqu’il est à portée des ondes électromagnétiques du lecteur. Une fois le cycle terminé, le transpondeur transmet les données (c’est-à-dire le numéro d’identification unique intégré) au lecteur, qui, à son tour, reçoit les données ou la « réponse » du transpondeur qui lit le numéro d’identification unique intégré.
  • Il est important de noter que les identifiants d’animaux IRF approuvés par la CCIA sont des dispositifs passifs conçus pour fonctionner sans alimentation interne. Ces dispositifs ont la capacité de fonctionner pendant toute la vie d’un animal lorsqu’ils demeurent en place.
Identifiants d’animaux approuvés

Les identifiants d’animaux approuvés par la CCIA doivent être dotés de caractéristiques de rétention bien précises. Afin de répondre à toutes les exigences définies dans documents relatifs aux normes, procédures et d’essais, tous les identifiants doivent passer une série de tests de résistance visuelle, mécanique, physique, électrique, environnementale et de lisibilité. La CCIA teste continuellement les boucles en vue de leur approbation éventuelle dans le cadre du Programme canadien d’identification des bovins.

Les identifiants approuvés par la CCIA pour les bovins de boucherie de race non spécifique ont les attributs suivants :

  • Un numéro d’identification unique à 15 chiffres de la CCIA
  • La marque de commerce de la CCIA (les 3/4 d’une feuille d’érable et les lettres « CA »)
  • Sont de couleur jaune et le bouton de rétention à l’arrière est jaune (sauf autorisation contraire)
  • Satisfont à toutes les exigences Système national de normes du Canada relatives à la technologie d’IRF

Le numéro d’identification unique à 15 chiffres suit la structure de code ISO (Organisation internationale de normalisation) 11 784 pour l’identification.

Il se lit électroniquement comme suit :

LA 00000 0 124 000299999999
 

Animal

 

Réservé

 

Décompte

 

Pays

 

Numéro d’identification unique à 15 chiffres

Afficher la liste des identifiants d’animaux approuvés

Afficher la liste des identifiants d’animaux révoqués

Afficher le Cadre d’approbation et de révocation des identifiants d’animaux

En savoir plus sur les pratiques exemplaires afin de maximiser la rétention des identifiants d’animaux approuvés

Soumettez vos commentaires sur les identifiants d’animaux approuvés au moyen du Formulaire de contrôle de qualité de l’identifiant

REMARQUE : Les nouveaux règlements et les nouvelles communications feront l’objet d’un changement de vocabulaire : « boucles d’identification par radiofréquence approuvées par l’Agence canadienne d’identification du bétail » deviendra « identifiants animaux CCIA approuvés », ou « identifiants d’animaux ». Ce changement concerne les dispositifs d’identification d’animaux de conceptions différentes pouvant (ou non) inclure la technologie d’identification par radiofréquence (IRF).

EXEMPLE D’IDENTIFICATION : Un exploitant de bétail doit poser un identifiant d’animal approuvé sur un animal avant que celui-ci ne quitte sa ferme d’origine ou les installations où il se trouve.

Lecteurs stationnaires ou mobiles

Il existe deux catégories de types de lecteurs IRF approuvés

  1. Les lecteurs fixes sont définis comme n’exigeant pas d’intervention humaine directe pour fonctionner. Ils sont conçus pour être installés et fonctionner dans des lieux fixes. Entre autres exigences importantes, ils requièrent une plus grande portée de lecture et un fonctionnement automatisé. La plupart des lecteurs fixes, sinon tous, auront des émetteurs-récepteurs et des antennes distincts.
  2. Les lecteurs mobiles sont destinés à être utilisés dans des applications où les lecteurs fixes ne sont pas pratiques. Entre autres exigences importantes pour ces lecteurs, en plus de la portée de lecture, la mobilité, la polyvalence et la robustesse.

Voir la Liste des lecteurs d’identification par radiofréquence approuvés par la CCIA

Voir les critères de la CCIA quant aux Normes, procédures et essais des lecteurs