Comment fonctionne le système

Comment fonctionne le système 

 

La base de données

La base de données du Système canadien de traçabilité du bétail (CLTS) à www.clia.livestockid.ca est un système de suivi qui conserve les informations associées à chaque dispositif d’identification, ou identifiant/boucle unique approuvé(e) pour chaque animal.

La base de données du CLTS permet aux parties réglementées (les exploitants d’élevage bovin) d’enregistrer les informations relatives aux trois piliers de la traçabilité, ainsi que des renseignements importants pour les assurances (p. ex., la vérification de l’âge).
 

Le système en soi

  1. La CCIA attribue des numéros d’identification uniques à partir de la base de données du CLTS aux fabricants autorisés d’identifiants d’animaux pour la fabrication des identifiants approuvés utilisés dans le cadre du programme d’identification des bovins.
  2. Les fabricants autorisés intègrent visuellement et électroniquement dans chaque identifiant d’animal IRF approuvé par la CCIA un numéro d’identification unique attribué par la base de données du CLTS.
  3. Les identifiants d’animaux approuvés par la CCIA pour les bovins de boucherie sont distribués aux éleveurs de bovins par les dépositaires autorisés par la CCIA au Canada, le bureau de commande de la CCIA au 1-877-909-2333 (sans frais) ou en ligne à canadaid.ca. Ce réseau national de distribution fait état, en toute sécurité, de toute émission d’identifiant directement dans la base de données du CLTS.
  4. Les exploitants d’élevage bovin fixent un identifiant d’animal approuvé à un animal avant que ce dernier ne quitte sa ferme d’origine ou les installations où il se trouve.
  5. Les exploitants d’élevage bovin peuvent enregistrer et signaler les données relatives à la traçabilité du bétail en associant des événements à signaler au numéro d’identification unique d’un identifiant d’animal approuvé qui a été émis au compte de la base de données CLTS de l’exploitant et fixé à un animal. Les données à déclarer comprennent : la date de naissance, les arrivées, les départs, les importations, les exportations et les animaux retirés.
  6. Les exploitants d’élevage bovin et les sites terminaux doivent conserver le numéro d’identification unique à chaque animal jusqu’au point d’exportation ou d’inspection des carcasses, et cela à des fins de traçabilité.
  7. La base de données du CLTS conserve toutes les données historiques associées au numéro d’identification unique pour chaque identifiant d’animal approuvé. Le titulaire du compte du CLTS peut accéder à ces données, au besoin, ou le personnel autorisé de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (CFIA) en cas d’urgence seulement.